mercredi 11 mars 2015

Le marché des transports en commun







Alix Tenroc : « Je suis Alix Tenroc et je suis en compagnie de Lou 44 pour vous présenter durant ce salon de la mobilité, ce marché qui touche toutes les personnes qui se déplacent dans le monde.






Lou 44 : « Différents salons de la Mobilité ont lieu dans chaque pays pour présenter des véhicules de plus en plus performants »





Alix TENROC : « Comme on le voit dans ce salon, de nombreuses marques d’autocars et d’autobus pour la plupart allemandes sont présentes. »





Lou 44 : « La mobilité est aujourd’hui un moteur essentiel du développement des territoires. Des projets fleurissent dans toutes les agglomérations européennes. »





Lou 44 : « Les collectivités et les opérateurs s’adaptent aux nouveaux besoins de déplacement avec des solutions intermodales. »





Lou 44 : « Pour répondre à cette demande, industriels, équipementiers et prestataires de services innovent chaque jour, dans le respect de l’environnement.
 »





Lou 44 : « Les technologies "propres", en mettant en service des moyens de transport toujours plus respectueux de l'environnement, moins bruyants, moins polluants pour l'air que nous respirons (systèmes hybrides, motorisations électriques, dispositifs de récupération-stockage de l'énergie, énergies renouvelables, formations à l'éco-conduite…) »





Lou 44 : « Comme ici avec la technologie de Mercedes avec son « Fuel Cellbus » reprenant le procédé de la pile à combustible »





Lou 44 : « Il permet une autonomie de 250 kilomètres ce qui correspond à une journée classique pour les trajets d’un autobus avec les mêmes performances en terme de vitesse et de confort de conduite. Il est expérimenté avec succès dans plusieurs villes comme Pékin, Madrid, Londres, Porto, Stockholm, Stuttgart et Hambourg. »






Alix TENROC: « D’ailleurs on retrouve à Miniatur Wunderland de Hambourg, un bus au 1/87 qui fonctionne sur cette technologie couplé avec du solaire…. ( lien en cliquant ici) »





Lou 44 : « ou encore ici la version MAN HYBRID DRIVE , une solution combinant moteur électrique et diesel, en récupérant de l’électricité au freinage qui est accumulée dans des batteries se trouvant sur le toit. Il consomme ainsi jusqu’à 30% de moins que des autobus de ville comparable avec motorisation conventionnelle et d’économiser ainsi jusqu’à 10.000 litres de carburant par an.»

  



Lou 44 : « Des solutions de véhicules tout électriques aussi se développent…. »





Alix TENROC : « Et en parlant d'électricité Lou, on a pu voir aussi le grand retour de tramways dans de nombreuses villes du monde entier »

  



Alix TENROC : « Image d'antan .... »






Alix TENROC : « Remis au goût du jour. Moins couteux qu’un métro, et tout aussi rassurant que du matériel ferroviaire »
  




Lou 44 : « En effet Alix. Nous voyons aussi l’inter-connectivité se créer. De plus en plus global, le marché intègre les activités qui accompagnent désormais le développement de la mobilité durable : téléphonie, nouvelles technologies de l’information,  stationnement, véhicules en libre service… »





Lou 44 : « Lors du salon de la mobilité de Paris en 2014, le focus était tourné sur les mobilités connectées : systèmes de transport intelligents, information voyageurs, Internet, NFC, Open data, géolocalisation, etc. »

  



Alix TENROC : « Les nouvelles technologies permettent aux voyageurs de bouger connecté, d’être informé en temps réel, de gagner du temps en payant et en validant son titre de transport avec son smartphone… Autant de nouveautés et de services qui facilitent le voyage des utilisateurs. »





Alix TENROC : « Les mobilités actives (vélos en libre-service...) et les modes complémentaires (auto-partage, covoiturage, bateaux-bus...) se développent partout dans le monde. »





Alix TENROC : « Dans certaines villes les vélos ont même envahi le coeur des villes .... »





Alix TENROC : « Certaines villes adoptent comme transport le principe de véhicules à double niveaux comme Londres ou comme ici un bus à impériale de Berlin. »





Alix TENROC : « Ou encore la ville de Hong Kong qui depuis de très nombreuses années possède des tramways à impériale …. »





Alix TENROC : « On retrouve parfois des solutions complètement folles comme ici un projet chinois »












Alix TENROC : « ou des projets de modernisation de réseaux existants »






Alix TENROC : « Sans parler de téléphériques urbains comme ici celui de Londres mis en place en juin 2012. (Lien en cliquant ici) »

  



Lou 44 : « Il est sûr que les bus et autocars permettent de déplacer plus de 60 personnes utilisant la même surface que 2 ou 3 voitures qui, elles, sont en moyenne occupées par 1 à 1,5 personnes »





Lou 44 : « d’où la création, de plus en plus, dans de nombreuses villes, de péages interurbains pour permettre une meilleure fluidité des bus comme à Londres, Stockholm ou Rome. »





Lou 44 : « Les transports en commun occupent donc peu d'emplacement public. La congestion du trafic automobile tend aujourd'hui à considérer les transports en commun comme un moyen de préserver l'espace, notamment en milieu urbain. »





Lou 44 : « Les transports interurbains sont encore en concurrence face à la voiture. Seule une offre tarifaire très intéressante peut permettre de la concurrencer comme dans le département de Loire Atlantique en France, avec les transports LILA, qui proposent un voyage à 2 euros, peu importe le kilométrage dans ce département »





Lou 44 : « Il est intéressant de regarder le passé »





Lou 44 : « Et de voir, qu’en à peine 50 ans, les solutions pour changer de la dépendance au pétrole et de se déplacer d’un point à un autre ont révolutionné les transports »





Alix TENROC : « Quoiqu’il en soit, on voit chaque année des idées toujours novatrices pour des déplacements toujours plus écologiques et de masse… »





Lou 44 - Alix TENROC : « C’était Lou 44 et Alix TENROC en direct du Salon de la Mobilité 2014….. »



Découvrez les tramway au 1/87:



Découvrez l'incident en roman photos durant ce tournage: 





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire